Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 18:28

 

Rame, voile ou pagaie, à vous d'adopter  la meilleure arme pour joindre l'utile -une activité sportive- à l'agréable -un cadre bucolique hors pair-. Sur les bords de Marne, vous avez l'embarras du choix...

   L'aviron   
Si vous faites une petite promenade le long de la rivière,
vous apercevrez sans doute des rameurs glisser sur l'eau.
L'aviron, apparu officiellement en Ile de France en 1853 avec la création du Rowing Club, est indissociable des bords de Marne.
La fédération française y a d'ailleurs installé son siège
 
au 17
boulevard de la Marne, à Nogent sur Marne.
Information
link - Contact : 33 (0)1 45 14 26 40 -
contact@avironfrance.fr
Cette pratique, longtemps dévolue aux classes aisées,
s'est largement démocratisée, alors lancez-vous et goûtez à ce petit plaisir nautique, qui ne nécessite que deux pré-requis : savoir nager et avoir un certificat médical en bonne et due forme.


* L'association Sportive du Crédit Foncier de France
Ce club est installé là depuis 1947.
45, quai d'Artois - 94 170 Le Perreux sur Marne
Contact : 33 (0)1 48 72 80 63

  

* L'association Sportive de la Police de Paris

ASPP-copie-2.jpgEn fonctionnement depuis 1929, l’ASPP propose la pratique de l’aviron loisir et compétition à tous et à toutes, qu’ils soient fonctionnaires du Ministère de l’Intérieur ou non.

Maison de l’Aviron - 100 quai de Polangis, 94 340 Joinville le Pont
Le club est ouvert en semaine le mardi soir (18h-20h), le mercredi après-midi (14h -17h), le vendredi soir 18h- 20h00), Le Week-End : Samedi (8h30 - 12h00 / 13h30-17h30) et dimanche matin (8h30 - 12h)
Des séances d’essai sont proposées sur rendez-vous
Informationslink
ontact : 01.48.83.21.97 - aspp.aviron@free.f
Site Internet : aspp.aviron.free.fr

 

* Aviron Marne et Joinville
Très ancien, il s'est progressivement constitué autour de la fusion 
en 1972 des clubs de L'En Douce (né en 1886) et du Club  Nautique
de Paris  (1891), puis en 1993 avec la Société Nautique de la Marne.
97, quai de la Marne - Joinville le Pontet sur l'île Fanac pour la section loisir.

Informations : avironmarnejoinville.free.fr
Contact : 33 (0)1 48 89 33 22 -
avironmarnejoinville@free.fr

Combien ça coûte ? Pour la compétition, 140 € les benjamin(e)s et les minimes, 180 € les cadet(et)s, 225 € les juniors et étudiants, 350€ les seniors. Pour le loisir, 130 € le droit d'entrée de la première année, 225 € les étudiants, 350 € les adultes.Réductions pour les joinvillais et les familles.  
    
* Le Club Nautique de Nogent 
Dans un ancien garage à bateaux du Rowing Club,
le Club Nautique de Nogent est orienté sur une pratique loisirs.
Il est ouvert les samedi matin et après-midi
et dimanche matin ; le mercredi soir pour les confirmés.
Ile des Loups, face au 33 quai d'Artois - Nogent sur Marne 
Contact : 33 (0)1 48 72 40 32 - http://cnn.nogent.free.fr/wordpress/


* L'encou
La Société d'Encouragement des Sports Nautiques a accueilli depuis sa création, 
en 1879, des membres célèbres,
parmi
lesquels Pierre de Coubertin 
et l'éditeur P.V. Stock. Aujourd'hui, elle propose de l'aviron en mode initiation, découverte et compétition.
IIe des Loups, face au 1 quai du Port - Nogent sur Marne
Contact : 33 (0)1 43 24 38 06 - encouaviron@free.fr


 * La Société Nautique du Perreux
Plus que centenaire, elle est abritée dans des bâtiments emblématiques
de l'architecture des bords de Marne.
Pour l'initiation, le perfectionnement ou la compétition, dès 12 ans.
7-10, quai de l'Argonne - 94 170 Le Perreux sur Marne
Informations :
aviron.snp.free.fr 
- Contact : 33 (0)1 48 71 39 08 - aviron.snp@
free.fr

Combien ça coûte ? 107 € les benjamins/benjamines (nés en 1997 et après), 227 € les minimes (1995-1996), 271 € les cadets/cadettes (1993-1994), 320 € les juniors (1991-1992) et étudiants moins de 25 ans, 400 € les seniors/loisir (avant1990).    

* Le Red Star Club de Champigny
L'un des derniers arrivés sur les bords de Marne (1973), il a choisi comme base nautique une ancienne base de loisirs utilisée dans les années 1930 comme piscine, plage,etc.. dont les bâtiments ont été gardés en l'état.
2, quai Gallieni - 94 500 Champigny

Informations : rscc.org
Contact
: 33 (0)1 49 83 72 05 -avironchampigny@free.fr 

* Le Schelcher Aviron Club
Tour à tour association sportive de la Bourse (1927), Club Nautique de la Bourse (1936), ce club est à l'origine de la fameuse compétition Tête de Rivière (reprise depuis par la Fédération française d'aviron sous le nom de Grand National à huit). Il a migré de Nogent sur  Marne à Saint-Maur et à adopté à cette occasion son nom actuel,  en hommage à son fondateur, Xavier Schelcher.  Aujourd'hui, il est un club de loisir et de compétition.
35 quai de Bonneuil - 94 100 Saint-Maur des Fossés
Informations:
schelcher-aviron-club-saint-maur.
asso.fr
Contact : 33 (0)1 48 83 65 51
Combien ça coûte ? Pour la première année, 290 € les benjamin(e)s, 374 € les minimes, cadet(te)s, juniors, 470 € les seniors et adultes. Pour la deuxième année, comptez entre 240 € et 370
 
* L'US Metro
Créée en 1928, l'union sportive métropolitaine a quitté  le quai 
de la Marne pour rejoindre l'autre rive de Joinville le Pont,
sur le quai de Polangis. Le club  ouvert à tous (avec tarifs
préférentiels pour les agents de la RATP), est ouvert
de 18 à 20 h les mardi et jeudi, de 14 à 17 h, les mercredi et samedi,  
et de 9 à 12 h le dimanche.
152, quai de Polangis - 94 340 Joinville le Pont
Informations:
usmtaviron.free.fr - Contact : 33 (0)1 48
83 30 10 -
 usmtaviron@free.fr

 

77

* Société Nautique de Lagny

C'est Adrien Frilet qui a créée la Société nautique de Lagny en 1905.

Quai de la Gourdine – Lagny-sur-Marne
Informations : wwww.lagny-aviron.com - Contact33 (0)1 64 30 04 67 - Contact : snlagny-aviron@voila.fr


   Le canoë-kayak   

Avec des embarcations plus manoeuvrables que les avirons,
la pratique du canoë-kayak s'est elle aussi largement répandue
sur la Marne. 
La fédération française de canoë-kayak est d'ailleurs installée 
au bord de la rivière, au 87, quai de la Marne,
à Joinville le Pont.
Informations:
ffck.org
Contact : 33 (0)1 45 11 08 50 -
ffck@ffck.org



  

* Le Canoë-Kayak
Club de France

Il descend en droite ligne du Canoë-Club de France, fondé en 1904, et du Kayak Club de France (1930).
47 quai Louis Ferber, Bry sur Marne
Contact : 33 (0)1.48.81.54.26


* Le Canoë-Kayak de Neuilly sur Marne

Un club est situe au port de Neuilly sur Marne, depuis maintenant 45 ans. Situé à la naissance du canal de Vaires, ce club touristique propose, parmi les 11 activités de la fédération française, plus particulièrement celles de l'eau vive et du kayak de mer.

Informations :François Jamet, frg.jamet@free.fr - Tél. : 06 08 77 43 71 

 

 

 * Joinville Eau Vive
Le club propose une pratique en slalom, descente, freestyle, tourisme, initiation, du perfectionnement et de la compétition.
30, île Fanac - 94 340 Joinville le Pont
Informations: jevck.com
Contact : 33 (0)1 42 83 52 81
- info@jevck.com

* Le Red Star Club de Champigny
Initiation et perfectionnement.
121 rue de Verdun - Champigny
Informations :
rscc-ck.org
Contact : 33 (0)1 49 83 72 05 -
info@rscc.ck.org 

* Société Nautique du Tour de Marne

Cette société, qui a vu le jour en 1935 quai de la Pie, à Saint-Maur,
propose une pratique sportive de loisir ou de compétition
en eau plate ou vive.
131, avenue du Bac - 94 100 Saint-Maur des Fossés
Informations:
sntm.free.fr
Contact : 33 (0)1 49 76 90 51
-
sntm@free.fr



* US Metro Canoe-Kayak

La section kayak de l'US Métro propose des activités en compétition, loisir ou à l'essai.
150 quai de Polangis - 94340 Joinville le Pont
Informations  :
usmetro.kayak.free.fr
Contact : 33 (0)1 48 83 30 10 -
usmetro.kayak@free.fr

* Union Sportive de Créteil
20, rue du Barrage -94 000 Créteil
Informations:
canoe-kayak.uscreteil.com
Contact : 33 (0)1 48 98 91 57 -
uscreteilcanoekayak@gmail.com
     

 77

 

* Canoë-Kakak Lagny

  

Quai de Gourdine - Lagny Sur Marne

Contact: 33 (0)1 60 06 07 23

Où trouver une cale de mise à l'eau en accès libre ? 

 

- Au Perreux, deux sont accessibles aux remorques et véhicules (entre le pont de Bry et le viaduc Nogent Le Perreux) 
- A Créteil, une descente est accessible aux petites embarcations avec ou sans remorque mais sans véhicule (accès par le haut de Créteil, de l’église vers Bonneuil, descendre le coteau vers Le CVBM et prendre le chemin de terre)
- A Noisy le Grand : une cale
 
Où trouver une cale de mise à l'eau avec accès réservé sous conditions, ou accès réglementé ?
- A Joinville : traversez le pont, côté Champigny, la cale se situe avant le port
- A St Maur La Varenne : pas de mise à l’eau possible, excepté dans des clubs
- A Nogent : au port de Plaisance.
- Au Perreux : outre les deux en accès libre, vous pouvez voir avec les clubs
- A Bry sur Marne :  pas d’accès sauf dans un club
- A Neuilly sur Marne : pas d’accès
 

 La voile 

De la voile sur la Marne, mais si c'est possible, et même technique ! La VGA Saint-Maur section voile compte parmi les meilleurs clubs dériveurs nationaux, division 1. Et c'est à la Varenne Saint-Hilaire que se trouve le siège des Amis des Grands Voiliers, association de promotion et de formation à bord de ces magnifiques bâtiments. Informations: amisdesgrandsvoiliers.org
Contact : 33 (0)1 48 89 66 06 -
contact@amisdesgrandsvoiliers.org.

* La VGA Saint-Maur 
Pour une pratique loisirs ou sportive, chez les jeunes dès 7 ans et les adultes,
à l'entrée des darses du port de Bonneuil.
Ouverte le samedi de septembre à novembre, et de mars à juin, 
hors congés scolaires, l'école organise des stages pendant les vacances,
mais aussi, avec l'association
Ariane, des séances de voile
pour jeunes autistes.
Quai de la Pie - 94 100 Saint-Maur des Fossés - Informations :
vgavoile.fr
 Contact :   33 (0)1 48 80 35 24 -
infos@vgavoile.fr


 * Le Cercle de voile de la Basse Marne
Ce Cercle propose différentes activités sportives comme la pratique de la voile douce sur votre propre bateau à quai ou parqué sur le terrain du club ; des entraînements à la voile avec participation des membres du club sur dériveurs ou habitables ; régates chaque dimanche ou presque sur le Bassin de la Pie et les darses du Port de Bonneuil.
20, rue du Barrage - 94 100 Créteil
Informations :
cvbm.fr
Contact : 33 (0)1 42 07 14 13 -
message@cvbm.fr 



 Le ski nautique - le wakeboard 


Dans un genre très différent, pour amateur de sensations plus que goûteur de quiétude,  vous pouvez aussi vous adonner au ski nautique et au wakeboard, du côté de Neuilly Plaisance et de Bonneuil sur Marne.

* Ski Nautique Club de Saint-Maur
Monoski, wakeboard, figure et bi skis, en mai,
tous les week-ends et jours fériés à partir de 13 h
et sur rendez-vous la semaine. De juin à septembre, tous les après-midis, 7 jours sur 7.
Quai de Bonneuil - 94 100 Saint-Maur des Fossés
Informations::
http://pagesperso-orange.fr/sncsm
Contact : 33 (0)6 10 33 88 60



 
* 2DN Ski Nautique
 

Pour la pratique du ski et du wakeboard
Chemin de l'Ecluse
93 300 Neuilly sur Marne
Informations :
2dnski.com 
Contact : 33 (0)1 43 08 27 16 ou 33 (0)6 62 83 43 73 -
contact@2dnski.com
 

 

Repost 0
Published by Sabine Durand
commenter cet article
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 18:24
 

Les êtres humains ne sont pas les seuls à apprécier les bords de Marne, nos amies les bêtes aussi. Si vous ouvrez les yeux, vous apercevrez des espèces rares et protégées, d'autres beaucoup plus communes, voire nuisibles...

Les plus protégées
* Le cygne tuberculé
Toujours avec leurs parents, les cygnons ont bien grandi ! 
Si vous regardez bien, vous en verrez des blancs,
et d'autres avec un plumage brun grisâtre -qui le restera
jusqu'au premier, voire deuxième hiver-.
Peu
farouches, ils peuvent se montrer agressifs,
notamment les parents pour protéger leurs petits,
alors un bon conseil, s'ils émettent un sifflement, reculez !
Ils se nourrissent
essentiellement de végétaux, mais ne dédaignent pas les insectes aquatiques. Avec un peu de chance, vous assisterez à leur envol... magique !


* La grande aeschne
 
Une libellule de grande taille, protégée, que vous pourrez peut-être voir cet été :
 vous la reconnaîtrez à ses couleurs, fumé-roux pour les ailes,
 brun rouge pour le corps et brun-bleu pour les yeux.



* Le héron cendré
Tout est long chez lui, les pattes, le cou, le bec, les pattes, sur lesquelles il se tient droit..... Il peut même rester des heures immobile sur une seule patte. Majestueux avec son plumage blanc et gris, sa crête noire, le voilà qui détend vivement son cou et transperce sa proie (poissons, rongeurs...) avec son bec, quand il ne l'assomme pas !

* Le martin-pêcheur
Haut en couleurs - bleu azur ou bleu vert en passant par orange-, on ne distingue pas ses battements d'ailes tant sa trajectoire est rectiligne, à quelques centimètres au-dessus de l'eau. Et le voilà qui plonge de manière spectaculaire pour attraper une proie -petits poissons, crustacés ou insectes- avec son bec fin comme un poignard, alevin, ablette ou goujon... Le martin-pêcheur d'Europe aime les berges de la réserve naturelle départementale du 94, dans lesquelles il creuse les tunnels pour y nicher.

* La sterne pierregarin
C'est le moment où jamais de l'apercevoir. Dans les parages encore
pour quelques jours, cette sterne à la tête couverte d'une calotte noire, 
au bec rouge terminé par une pointe noire, est un as de la plongée... 
Regardez la fondre dans l'eau depuis le ciel, pour capturer les petits poissons
dont elle se nourrit, c'est beau.  



* Et bien d'autres comme le Verspertilion de Daubenton, une micro chauve-souris de 5 cm de long qui se développe essentiellement dans les zones humides (nourriture : insectes aquatiques) ; le faucon crécerelle, (avec son mâle à la tête et côté du cou gris bleuté, au tour des yeux jaune, au bec gris foncé et à la moustache noire ; sa femelle aux teintes plus brun-beige), l'élégante bergeronnette des ruisseaux (dessous jaune vif, dos gris, longue queue et pattes rose), la rousserole verderole
...


* Des espèces communes, les canards 









Le col vert
, très mâle : il tire son nom de la couleur vert brillant du mâle en période nuptiale. Sans doute le canard le plus commun, la plupart du temps en couple, en famille ou en groupe.
Le canard de Barbarie : pas forcément le plus beau -enfin tout est question de goût- avec sa peau rouge qui part du bec. Celui que vous voyez sur la photo serait-il veuf ? Depuis des semaines, plus jamais nous ne le voyons nager avec sa femelle. Si quelqu'un a la réponse, je prends...

Toutes les espèces ne sont pas les bienvenues !
Même si certaines ont l'air bigrement sympathique, elles n'ont rien à faire dans le coin. Non pas qu'il ne soit pas accueillant, loin s'en faut, mais comme elles ont été introduites dans un milieu naturel qui n'est pas le leur, elles ont tendance à le perturber, faute de prédateurs avérés. C'est le cas de la tortue de Floride -généreusement remise à l'eau par certains propriétaires quand sa taille devient trop imposante-, des perruches -relâchées dans la nature semble-t-il pour les inquiétudes liées à la grippe aviaire- des cormorans -qui seraient capables d'avaler leur poids en poissons quand l'envie leur prend-, du crocodile (!!!) -des Perreuxiens nous ont raconté qu'il y a des années, un saurien de cette famille avait été dûment relâché par son propriétaire dans la Marne ! -, le ragondin.
Le ragondin, ce glouton
 
Importé d'Amérique du sud, ce rongeur d'allure débonnaire
  s'est très bien acclimaté aux bords de Marne, où il se reproduit
  à la vitesse V : en un an, un couple est à l'origine de 16 ragondins ! 
  Et il a d'autres défauts : d'abord, il est glouton -tant pis
  pour les autres espèces-,  il détruit les berges -qui s'érodent et
  ne permettent
plus à certains oiseaux, comme le martin-pêcheur,
  d'y nicher- et il peut transmettre à l'homme une maladie grave,
  la leptospirose...Pour toutes ces raisons, une campagne de piégeage
  est organisée chaque année pour limiter leur nombre.


* Merci à Laurence pour son commentaire sur les ragondins : "Je suis passionnée de la faune, notamment des oiseaux, et vos informations sont riches et précieuses. Seul petit bémol, c'est au sujet des ragondins. Ne vous faites pas l'écho des mal embouchés. S'il est vrai que cet animal creuse son terrier dans les berges et fragilise ainsi leur stabilité, il existe des moyens d'y remédier en favorisant une végétation ligneuse. Les racines stabilisent et fixent la terre. Comme vous l'avez si bien écrit, au niveau de Polangis, les piliers du pont de l'autoroute A4 font davantage de dégâts en provoquant l'envasement du petit bras de la Marne ; par ailleurs cet animal inoffensif est loin de pulluler, et que ses détracteurs se réjouissent : l'hiver rigoureux que nous vivons en aura décimé une grande quantité. En effet ce rongeur, importé chez nous pour sa fourrure, ne supporte pas le froid. Nous lui devons bien de le laisser en paix maintenant. Pourquoi ne pas lancer une campagne de stérilisation plutôt que de se conduire, une fois de plus, en destructeurs de la nature avec arcs, pièges et autres instruments ? L'homme est bien plus nuisible à la nature que le ragondin... Mais, c'était un aparté. Je vous remercie pour la qualité de votre site auquel je me référerai régulièrement et que je ne manquerai pas de recommander !"

* Merci à Gérard pour ses précisions sur les cormorans et autres :
Question :Savez-vous où trouver les reposoirs -lieu où certaines espèces d’oiseaux se reposent la journée et parfois la nuit (dortoir) dans le Val de Marne ?
Réponse
En trois lieux différents.
- A Saint-Maur, à 200 mètres du pont de Champigny direction La Varenne où  100 à 200 cormorans arrivent en suivant la Seine dès les premières tempête d’automne sur le littoral de la Manche, jusqu’au premier soleil du printemps. Ils viennent se nourrir en plongeant sous l’eau  environ 30 secondes, et profiter de la douceur de notre climat urbain…Patientez sur place et vous les verrez faire des plongées nourrissantes.
- A Nogent sur Marne, prenez la promenade des bords de Marne, arrêtez-vous au niveau du stade, cherchez le plus grand platane, levez la tête et vous en verrez 15 à 20.
 - Au Perreux, après le viaduc de Nogent Le Perreux , allez à la pointe des îles et là vous verrez un grand arbre, reposoir dortoir pour 25 à 30 cormorans.

Question :
Pourquoi posés, ont-ils parfois les ailes entrouvertes face au soleil ? Pour se réchauffer, oui mais encore…
Réponse : la chaleur réchauffe leur bol alimentaire et facilite leur digestion.
 
Question
: Savez vous combien de fois un faucon crécerelle fait de tentatives pour s’offrir un mulot ?
Réponse
: 10 tentatives pour une réussie environ ?

Où trouver des lieux spécifiques pour l'observation des oiseaux ?
*  Les îles de la Réserve naturelle départementale (94)
Entre Champigny et Saint-Maur, les îles de l'Abreuvoir, des Gords et de Pissevinaigre, entre Champigny et Saint-Maur.
* Le Parc de la Haute-Ile à Neuilly sur Marne (93)
Réhabilité, ses anciens chenaux de la Marne restaurés, et voilà le Parc de la Haute-ïle devenu un espace de 65 hectares à la biodiversité riche. Des cabanes percées de meurtrières ont été installées pour observer les oiseaux (une quarantaine d'espèces) sans les déranger. : mouettes, canards, cygnes, martins-pêcheurs, passereaux, hérons cendrés ou faucons crécelles... A faire à pied ou en vélo.
* Le Domaine régional du Grand-Voyeux, à Congis sur Thérouanne (77)
Située dans la vallée de la Marne, cette ancienne carrière reconvertie en espace naturel  reconnu Zone de Protection spéciale Natura 2000, accueille sur ses 242 hectares plus de 200 espèces d'oiseaux, et 264 espèces végétales. Elle est partiellement ouverte au public, alors n'hésitez pas.


Et dans l'eau alors ?
La vie va bon train dans la Marne : des ablettes, gardons, brèmes, tanches, truites, perches, goujons, brochets et anguilles côtoient des black bass et des silures -pas vraiment originaires du cru !-. En juillet, un pêcheur que nous avons croisé avait capturé une carpe de 14 kg (!) avant de la relâcher...
Je m'en veux de détruire les espoirs de tous ceux qui se réjouissaient du retour dans la Marne des écrevisses, signe d'une meilleure qualité de l'eau : ces écrevisses, dites à pattes rouges, sont invasives et beaucoup moins sensibles à la pollution. En fait l'un des indices de la qualité de l'eau, souligne  le Syndicat mixte Marne Vive, réside plutôt dans  la qualité de reproduction des alevins. A voir comment elle se teste...

Quid du monde végétal ?
  Les bords de Marne sont naturellement pourvus en 
saules,
  frênes, aulnes, chênes, platanes
, tous très importants
  pour maintenir et protéger les berges. 
  Par ailleurs, certaines espèces végétales, difficiles à remarquer 
  pour les néophytes comme moi, sont rares et protégées : 
  la cardamine impatiens, la benoîte des ruisseaux ou la
cuscute
  d'Europe
.
Cette dernière, de la famille des liserons, parasite les orties, 
  autour desquelles elle enroule son réseau de tiges filiformes 
  pour en absorber l'eau et les substances nutritives. Elle est à éclipse : 
  elle apparaît en fonction de conditions climatiques particulières.

 

Repost 0
Published by Sabine Durand
commenter cet article
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 18:21

Tout à trac, voici une liste des petites choses à savoir sur les environs pour paraître expert ès bords de Marne.


A
A
viron









Mon sport ! Très complet -il sollicite les muscles des bras, des jambes, les abdominaux...-  il peut se pratiquer à huit, cinq dont un barreur, quatre, trois, deux,  ou seul pour les plus expérimentés -plus l'embarcation est petite, plus l'équilibre est instable !-... Ça fait belle lurette que les clubs d'aviron ont investi les bords de Marne : depuis la seconde moitié du XIXème siècle. Longtemps réservé aux populations les plus aisées, l'aviron s'est ouvert à d'autres classes sociales à partir de l'entre-deux-guerres.

B
Batillage
La vague, qui dans le sillage de bateaux à moteur, déferle contre les berges... Alors je sais bien, dès qu'il fait beau, c'est sympa de partir en goguette dans un bateau à moteur et de laisser parler les chevaux, mais ayez une pensée émue pour ces berges, importantes pour la faune et la flore, et ralentissez pour limiter l'impact de votre navigation.

C
Crues
Si la crue de 1658 a été la plus haute jamais enregistrée, celle de 1910 n'était pas mal non plus. Si vous voulez vous rendre compte des niveaux atteints par la Marne entre janvier et mars 1910, regardez la signalétique par exemple sur la première pile du viaduc de Nogent : c'est impressionnant !

D
Débit de la Marne
Actuellement, le débit de la Marne atteint 60 m3/seconde... Une donnée émise par la station du réseau d'hydrométrie de Gournay sur Marne, qui agit pour le compte du ministère de l'Ecologie et du Développement Durable, comme celles de Créteil, Chalifert, Condé Saint-Libiaire, Meaux ou la Ferté sous Jouarre pour la Marne francilienne. Lors de la crue de 2001 (forte mais sans plus), ce débit a été multiplié  par près de dix  : 543 m3/seconde.
www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

E
E
au potable
Le Val de Marne est le premier producteur d'eau potable en France à partir des cours d'eau.
Ecluses
Si vous suivez la Marne depuis Paris, vous pourrez en voir plusieurs, depuis Alfortville, Saint-Maur, Créteil jusqu'à Saint-Jean les 2 Jumeaux en passant par Neuilly sur Marne, Vaires sur Marne, Chalifert, Lesches-Coupvray, Meaux, Isles les Meldeuses. Leurs horaires d'ouverture sont consultables sur le site des VNF.


F
Filmographie
 
Plusieurs films ont brillamment rendu hommage
 aux bords de Marne, à leur atmosphère, 
 aux guinguettes : le court métrage "Nogent, Eldorado
 du dimanche" de Marcel Carné (1929) ; Casque d'Or,
 de Jacques Becker (qui entre nous soit dit n'a pas été
 tourné dans les parages) ; La Belle Equipe de Julien Duvivier.  Sur la passerelle de Polangis, qu'apprécient ces pigeons éminemment stoïques, un panneau est là pour le rappeler.



G
Guinguettes









Comme le rappelle l'association Culture Guinguette, la définition même de la guinguette reste floue. Pour les uns, elle viendrait du vin consommé -guinguet, un vin aigrelet-, pour les autres, de la danse pratiquée -giguer. Quoi qu'il en soit, associées au nautisme et au caractère champêtre, les guinguettes des bords de Marne connaissent un véritable essor entre la deuxième moitié du XIXème siècle et la seconde guerre mondiale : 400 établissements auraient existé entre le pont de Charenton et Lagny sur Marne, avec chacun un style architectural et un type de clientèle propres. Parmi les plus célèbres, le restaurant Jullien sur l'île Fanac (évoqué par Zola dans Au Bonheur des Dames), Convert (fermé en 1969) et le Casino Tanton à Nogent, la péniche à Joinville -devenue entre temps Chez Gégène). Les Parisiens venaient en masse  y boire, manger, jouer, danser, jouer et s'adonner au nautisme.
Aujourd'hui, cette activité pas toujours facile à rentabiliser, car saisonnière et dépendante des conditions climatiques (après Le Petit Robinson à Joinville, fermé depuis plus d'un an, Gégène et le Moulin de Roland sont à leur tour menacés) reste indissociable des bords de Marne. Les communes en ont bien conscience : celle de Noisy Le Grand cherche un exploitant pour la guinguette qu'elle a fait restaurer -La Pergola, sur la Rive-Charmante- ; Nogent sur Marne a testé fin juin la mise en place
d'une 
guinguette éphémère avec Culture Guinguette justement.


H
Haltes fluviales
Accessibles aux bateaux de plaisance pour une période donnée, avec souvent des branchements eau et électricité à la clé, elles existent à Lagny sur Marne, Meaux et la Ferté sous Jouarre.


I
Iles
Elles sont une quinzaine dans le Val de Marne, près du double sur la Marne en Île de France. Au fil du temps, l'homme en a fait disparaître certaines (îles du Passeur, de Pierre Richard, des Courants, de Varenne, la Grande Île du Parc) pour améliorer la navigation fluviale, elle en a soudé d'autres au "continent"  (l'île de Beauté à Nogent en 1968).  Certaines sont habitées et accessibles par pont, passerelle ou par bateau exclusivement, d'autres sont restées totalement sauvages, comme celles classées réserve naturelle départementale de la boucle de Saint-Maur.


J
Joutes à la lance sur l'eau
Directement issues des tournois de chevalerie du Moyen-âge, ces joutes au programme de la plupart des  fêtes sur la Marne entre le 19 et le 20ème siècle, attiraient un large public. Aujourd'hui, il est encore possible d'y assister, lors notamment de la fête de la Marne en Seine et Marne, au mois de juin !


M
Moulins
 
Ils ont quasiment disparu, et pourtant les moulins 
 à eau étaient nombreux sur les bords de Marne.
 Reste encore le Moulin de Quincangrogne,
 à Montévrain, ex-potentiel rendez-vous de chasse
 d'Henri IV, ex-papeterie Montévrain et désormais
 propriété de la RATP qui l'a réaménagé en centre
 de vacances ;  et  le Moulin de l'usine  Menier 
 à Noisiel (photo ci-contre). Reconstruit en 1872 
 par l'architecte Jules Saulnier sur l'emplacement
 de l'ancien moulin, datant de 1157, il a été le premier bâtiment au monde à présenter une structure métallique porteuse. Les céramiques de la façade lui donnent un aspect tapis oriental très visuel, souligne la Fédération des Moulins de France (
fdmf.fr ; contact@fdmf.fr). Classé Monument historique, il abrite actuellement le siège social de Nestlé.

N
Navigabilité
La Marne est navigable sur 55 % du parcours, de la Ferté-sous-Jouarre à Meaux, de Chalifert à Vaires sur Marne, de Neuilly sur Marne à Joinville le Pont, de l’aval de Saint-Maur à la confluence avec la Seine.  Pour ne pas interrompre la navigation des bateaux, des tunnnels sous la Marne et des canaux de dérivation ont été mis en place.

P

Passerelle de Bry

Une jolie passerelle piétonne qui relie Bry au Perreux, et qui a été construite par Gustave Eiffel en 1893.


P
éniches











P
ont de Nogent nouveau ?

Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ? A la fin de l'année 2008, des travaux devaient démarrer sur le pont qui sépare Nogent / Le Perreux d'une part, Champigny d'autre part. Pour quoi faire ? Pour séparer les flux autoroutiers et locaux sur le pont, réaliser un nouvel ouvrage d'art au-dessus de l'A4 et créer un cheminement pour les circulations douces (vélo, pied...) sur une passerelle tout en courbe. Ce chantier, qui devrait durer deux ans et coûter 25 millions d'euros, n'a pas encore démarré contrairement aux prévisions.
Rappelons que le Pont de Nogent avait déjà été refait, puisque sa version initiale, avec ses trois arches en fonte inaugurée en 1899,
avait laissé place à la forme actuelle en 1961. Si vous voulez découvrir le projet en images, à défaut de le voir prendre forme sur site, rendez-vous sur www.pontdenogent.fr.


R
Ru de Polangis
 
Autour de ce petit bras de la Marne, creusé
 à Joinville le Pont en 1886 pour attirer
 les canotiers parisiens et les inciter à acheter
 des parcelles, se niche désormais l'un des
 quartiers pavillonnaires de la ville.
 Seul hic : l'envasement du ru depuis
 la construction des piliers de l'autoroute A4. 
 
Ci-contre, passerelle au-dessus du ru, quai Polangis, et le ru vu du quai de la Marne.
 



T
Tunnels sous la Marne  
 Mon premier (à gauche) mesure 600 mètres de long 
 environ, permet aux bateaux d'aller
 de Joinville à Alfortville sans passer par la 
 boucle de Saint-Maur ;  mon second (photo de droite),
 beaucoup plus court, de Chalifert à Condé
 Sainte Libiaire sans passer par Jablines Annet...
 Mon tout, ce sont les deux tunnels
 de la Marne en Île de France.




U

U
sine élévatoire
Toutes deux classées Monument Historique, toutes deux chargées depuis la deuxième moitié du XIXème siècle de puiser de l'eau dans la Marne pour compléter le niveau du Canal de l'Ourcq situé respectivement à 40 et 12 mètres de là, les usines élévatoires de Trilbardou (signée Alphonse Sagebien) et Villers Lès Rigault (Louis Dominique Girard) sont visitables certains jours. Informations :
aufildelourcq.org - Contact : contact@aufildelourcq.org 

V
Viaduc
Détruit par un dynamitage allemand,
le Viaduc de Nogent reconstruit  trône vaillamment,
un pied à Champigny, un autre sur l'île des loups,
les autres à la frontière Nogent-Le Perreux.




Vin
"Ah le petit vin blanc, qu'on boit sous les tonnelles,
quand les filles sont belles,du côté de Nogent..."
 
Ces paroles signées Jean Dréjac  -musique de Charles Borel-Clerc-
rendaient-ils hommage aux crus du coin ?
Jugés hier un peu rudes à boire, ils ont tout bonnement disparu.
Les vignes largement cultivées sur les coteaux de la Marne
depuis le 13ème  siècle, de Nogent -Joinville jusque Saint-Thibault des Vignes et au delà, ont été anéanties par les maladies et l'urbanisation galopante. 
Des initiatives sont menées ici où là pour redévelopper cette activité : à Champigny (les Vignes des Coteaux de Champigny), Nogent (Confrérie du petit vin blanc), au Perreux (Confrérie des Sainfoins), à Saint-Maur des Fossés,  Noisy le Grand (Confréries Saint-Vincent), Thorigny (association du Vignoble du Coteau de Thorigny)...       
         

Y
Yprema
Très branchée écologie industrielle et développement durable, l'installation de traitement des mâchefers et autres matériaux de déconstruction Yprema, à Lagny sur Marne, a remis au goût du jour un moyen de transport écolo pour évacuer ses propres résidus : un cheval de trait est chargé de tirer une barge sur le chemin de halage, direction l'usine d'incinération !
                                                       

Repost 0
Published by Sabine Durand
commenter cet article
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 18:19

Vous voulez organiser un séminaire, célébrer un anniversaire, un baptême, un mariage ou vous avez juste envie d'organiser une petite fête sympathique dans un cadre hors pair, avez-vous pensé à combiner le charme des bords de Marne avec celui du lieu proprement dit ?


* Départ pour Le Manoir de l'île des Loups (Nogent sur Marne)

Pour vous transformer le temps d'une soirée 
en parfait îlien, avec traversée en bateau à la clé, 
ce manoir peut accueillir une bonne centaine de personnes. Formule clés en main de
98 à 115
par tête (comptez 15
€ de moins pour les enfants) selon les périodes, pour un minimum de 120 personnesNouveau ! Pour des familles recevant moins de 80 personnes, les organisateurs du Manoir de l'île des Loups proposent une prestation mariage le vendredi ; ou le samedi dans un autre espace sur l'île.Informations : manoirauxloups.com - Contact : 33 (0)6 09 35 42 58 - Manoir aux Loups - Ile des Loups - Face au 1, quai du Port - 94 130 Nogent sur Marne 
 


* Embarquement immédiat sur le Damami (Lagny sur Marne)
Partenaire des croisières fluviales de l'Office de Tourisme de Marne et Gondoire, la péniche Damami se prête aussi à des réceptions, séminaires, événements, fêtes familiales, soirées d'entreprise... Quai du Pré Long - 77400 Lagny sur Marne - Renseignements à l’Office de Tourisme de Marne et Gonoire ou au 06 75 49 72 81


* Une pause s'impose dans 
Le Boathouse de l'île Fanac (Joinville le Pont)
Autre île -Fanac-, autre lieu noyé de verdure. Ce Boathouse, un beau bâtiment inauguré en 1883, totalement détruit par un incendie en 2005 et rebâti quasi à l'identique deux ans plus tard, accueille la section loisir du club d'Aviron Marne Joinville, mais il peut aussi se louer, pour  80 à 130 personnes... Petite cerise sur le gâteau, une initiation à l'aviron peut être dispensée. Informations et contact : amj.seminaires.free.fr 

* Une guinguette rien que pour vous
 








La plupart des guinguettes sont privatisables.Leur avantage ? Elles peuvent accueillir un grand nombre de personnes, elles disposent presque toutes de terrasses au bord de l'eau, et mettre de l'ambiance, elles savent faire. Pour trouver leurs coordonnées, retournez à  Restau et guinguette pour manger et faire la fête.


* Planté sur la terre ferme, Le Joyau de la Marne
A deux enjambées du pont de Bry,
un restaurant bord de l'eau dans lequel
vous pouvez opter pour une formule
clé en mains,  sur la base de 99
€/tête,
pour un minimum de 70 personnes : buffet apéritif, menu, disc-jockey, forfait boissons non alcoolisées, dragées, centres de tables et
bouquet cocktail, menus et marque place, photographe 25 photos.
Informations :
joyaudelamarne.com - Contact : 33 (0)1 48 81 06 30 - joyaudelamarne94@wanadoo.fr - 1, avenue Rigny - 94 360  Bry sur Marne


Repost 0
Published by Sabine Durand
commenter cet article
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 18:13

 Les bords de Marne fourmillent de créations d'artistes de renom.

 

Jean Nouvel

                                                                                                                                                                            Dans la série des "on aime... ou pas", cette construction en béton qui donne sur le port de Nogent est signée du célèbre architecte... Jean Nouvel (musée du quai Branly, tour Agbar à Barcelone, tour Doha au Qatar...). Pas forcément ce que cet amateur de métal, de verre ou de scénographie a fait de plus harmonieux, m'est avis. La mairie réfléchit paraît-il à lui donner une deuxième vie, ce qui ne me paraît pas complètement idiot.

 

 

passerelle-des-arts-.jpgMis en place sur la Seine entre 1801 et 1803, restauré en 1933, le pont des Arts,
premier pont métallique de France, a été démonté, réparé, consolidé puis offert par Jacques Chirac, alors Maire de Paris, à Nogent sur Marne. Dans sa version actuelle, dominant le port de Nogent, la passerelle a été inaugurée en 1992.

 

 

Repost 0
Published by Sabine Durand
commenter cet article
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 19:45

P2020063.jpgDSCN0702P2020039.jpg
Une belle brochette venue tout droit du film Les oiseaux, quelques heures avant qu'un manteau
de poudre blanche se dépose, magique et calme, sur la nature. Le cygne est là, qui marque son empreinte...

DSCN0675N0648.jpg

Les arbres se déplument, leurs feuilles craquèlent sous le pas des promeneurs,
leurs teintes rougeoient, les cygnes nagent en bande ou en famille et réclament à manger...
Ca y est, les bords de Marne se sont mis à l'heure d'automne, et c'est beau.

Repost 0
Published by Sabine Durand
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Sabine Durand
  • Le blog de Sabine Durand
  • : Un blog tombé sous le charme des bords de Marne en Ile de France. Une pincée de nature, une dose d'évenements sportifs ou culturels, le tout agrémenté d'adresses de restau et guinguettes typiques du cru...
  • Contact

Recherche